Japon Boutique en ligne / Asie / Japon / En suivant ces soldats qui ne sont pas revenus / La brute revient au pays natal / Ces dames qui vont au loin

> En suivant ces soldats qui ne sont pas revenus / La brute revient au pays natal / Ces dames qui vont au loin

Mikikan-hei o otte / Muhomatsu kokyo e kaeru / Karayuki-san
1971
19.90 €

En suivant ces soldats qui ne sont pas revenus n°1 La Malaisie (Mikikanhei o Otte)

En suivant ces soldats qui ne sont pas revenus, n°2 La Thaïlande

La brute revient au pays natal (Muhomatsu Koyo ni Kaeru)

Japon, 1971-73, couleur, durée totale 137’

Après la guerre, un certain nombre de soldats japonais ont préféré ne pas rentrer au pays. Imamura part à leur recherche en Malaisie puis en Thaïlande afin de comprendre pourquoi ils ont préféré rester sur place, comment ils ont vécu leur “après-guerre”, ce qu’ils pensent de leur patrie.

Karayuki-san, ces Dames qui vont au loin , Japon, 1973, couleur, 72'
Au début du XXe siècle, il y avait environ 2000 prostituées japonaises dans les pays d’Asie du Sud-Est. Cette époque correspond au développement industriel du Japon vers ces pays. Considérées comme “produits japonais exportés”, ces femmes ont rapporté quelques centaines de millions de yens au Japon. La plupart d’entre elles, d’origine très modeste, ont été kidnappées ou trompées sur le but réel de leur voyage, puis forcées de travailler dans des conditions misérables. Devenues de petites vieilles ridées et rieuses, quelques survivantes témoignent devant la caméra d’Imamura.

Type : Documentaire : Histoire, Guerre
Zone : 2 (Europe)
Durée : 209 mn
VO : Japonais
Sous titres : Français
Editeur : Choses Vues
Nombre de disques : 2
Pays : Japon
Format TV : 4/3