Belgique Boutique en ligne / Europe Occidentale / Belgique / Coffret Claudio Pazienza

> Coffret Claudio Pazienza

2000
39.90 €

Tableau avec chutes - 1997 - 103 min
Tourné entre juin et octobre 1996, Tableau avec chutes est d'abord une enquête autour d'une image, d'un tableau : Paysage avec la chute d'Icare peint par Pieter Bruegel vers 1555.
La lecture personnelle que l'auteur fait de cette peinture fait surgir d'innombrables questions. En voici une qui pourrait les contenir toutes : qu'est-ce que regarder ?
Le tableau de Bruegel devient dès lors un prétexte à voyager dans un pays (la Belgique) ainsi qu'une manière de questionner la notion de perception : que voit-on disparaître sous nos yeux ? Qu'est-ce qu'un point de vue ? Etc.
Prennent la parole des chômeurs, des passants anonymes, des philosophes, une psychanalyste, des hommes politiques, les parents du réalisateur.
Leurs témoignages s'entrelacent avec des extraits d'un journal que l'auteur a tenu pendant cette même période.

Esprit de bière - 2000 - 52 min
rune ou blonde, la bière exalte et endort, dispense la grosse gueule ou la gueule de bois. Elle unit et sépare. Elle résume des gestes, des désirs et des échecs. Elle a une mémoire. La bière, on la fréquente et on l'absorbe. En nous elle se transforme et nous transforme à son tour. Elle engendre des minuscules utopies, le temps d'une nuit.
Essai archéologique liquide mêlant pédagogie buissonnière et quête de soi, Esprit de bière mène son enquête autour de ce breuvage doré comme un commissaire le ferait autour d'un fait divers. La bière y est donc d’abord analysée comme substance, comme matière (réelle, chimique, physique,..) ensuite, ce sont ces cycles qui font l'objet d'une attention toute particulière. Cycles qui interpellent l’homme dans ses désirs de liens et d’échanges. Cycles qui rappellent comment – même la bière – peut être une matière à (se) penser.

L'Argent raconté aux enfants et à leurs parents - 2002 - 53 min
L'Argent raconté aux enfants et à leurs parents scrute, sur le mode d'une fable humoristique et pince-sans-rire, la métallique maigreur d'une pièce de monnaie et raconte, par bribes, l'histoire d'une famille ouvrière incapable de conjuguer besoins, désirs et moyens.
De père en fils, on vit dans l'angoisse de la dette. Cela inquiète évidemment le fils (l'auteur du film), bientôt père à son tour.
C'est donc une histoire de "cuisine interne" à laquelle sont conviés des monétaristes, des philosophes, un gouverneur de banque centrale et un utopiste, le professeur Giacinto Auriti, auteur d'un jubilatoire projet de propriété populaire de la monnaie et néanmoins inventeur d'une monnaie alternative ayant eu cours quelques mois dans une ville moyenne de l'Italie du Centre (Guardiagrele).
À pile ou face, le film décrypte et radiographie des concepts d'économie monétaire et des états d'âme avec le secret souhait de conjurer des dettes par l'effet cathartique de la parole ou de l'utopie. Moralité : la dette, c'est le coût du lien social.

Scènes de chasse au sanglier - 2007 - 46 min
" Méditation sur les images qui m’habitent et sur celles d’où j’aimerais m’exiler.
Méditation sur le sens à donner au mot "réel" et méditation sur le désamour des images et des mots. Méditation sur le deuil, sur la mort des miens et sur la manière de "mettre en image" le bruit des choses et du monde. Méditation sur le désir de toucher, de détruire. Méditation sur le souhait de demeurer inconsolable.
Une chasse au sanglier, le savoir-faire d’un taxidermiste et une reproduction fidèle du fusil chronophotographique d’Etienne-Jules Marey sont les prémices à un voyage intimiste. Une voix intérieure questionne des images proches et lointaines. Elle questionne le désarroi devant les images. Des images "à quitter" et d’autres à "inventer". "

Exercices de disparition - 2011 - 48 min
Est-ce que le deuil a une date de péremption... comme les yoghourts ? Et qu’entend-t-on au juste par le terme "deuil" ? Dialoguant avec son professeur de philosophie (passionné de Nietzsche et de claquettes), l’auteur entreprend plusieurs voyages. Certains sont statiques et sollicitent le vécu des deux amis. D’autres voyages mettent les mots à l’épreuve de la géographie : nommer, décrire ce qui est là, devant soi, devient une manière de conjurer ce qui s’efface.

Suppléments :
Inclus un livret de 24 pages avec un texte analytique de Jean-Paul Curnier, philosophe et écrivain français.
Le livret contient des photos et les textes sont en français et en anglais.
Type : Documentaire : Société
Zone : 0 (Region Free)
Durée : 302 mn
VO : Français
Sous titres : Anglais , Français
Editeur : Docnet Films
Nombre de disques : 3
Pays : Belgique